L’impact des TICs sur la formation des juristes au Québec

Photo de rawpixel.com sur Pexels.com

Pourquoi notre étude ?

L’utilisation croissante des technologies de l’information et des communications (TICs) au sein des milieux juridiques québécois et canadiens n’est pas sans soulever de nombreuses et excitantes questions:

  • Est-ce que l’intelligence artificielle et les blockchains peuvent véritablement transformer la profession de juriste?
  • Les TICS entraînent-elles une révolution dans la manière de pratiquer le droit?
  • Est-ce que l’Internet et les objets connectés altèrent la nature même du système de justice? 

Dans ce nouvel environnement numérique, il est important d’identifier et de bien comprendre les attentes des juristes en matière de formation aux nouvelles réalités technologiques et de répondre à leurs besoins. Pour ce faire, le Ministère de la Justice du Québec (MJQ) a confié à une équipe de chercheurs de l’Université Laval le mandat de conduire une étude relative à l’impact de l’émergence des TICs sur la formation des juristes au Québec.

Les objectifs de notre étude

L’objectif principal de notre étude est de mesurer l’impact des TICs sur le métier de juriste au Québec et de comprendre les besoins des étudiantes et étudiants en droit, des professeures et professeurs de droit et des praticiennes et praticiens, qu’ils soient avocats ou notaires, en matière de formation aux TICs. Plus précisément, il s’agit de comprendre et d’identifier :

  • les pratiques actuelles des juristes en matière d’utilisation des TICs ;
  • les attentes des juristes québécois en matière de formation aux TICs ;
  • le rôle que peuvent jouer les Facultés de droit, les employeurs et les ordres professionnels en matière de formation aux TICS ;
  • des pistes de solution à envisager, le cas échéant, pour mieux former les juristes aux réalités des TICs ;
  • certaines sources supplémentaires d’information pour les juristes qui s’intéressent aux TICs.

L’étude fera l’objet d’un rapport détaillé qui sera déposé au Ministère de la justice au cours de l’année 2020. Ce rapport comprendra l’ensemble des résultats des analyses menées aux différentes étapes de l’études et formulera certaines recommandations générales pour mieux encadrer la formation des juristes québécois en matière de formation aux TICs.

Notre équipe